Voir tous les articles

La résiliation d'un bail meublé : ce qu'il faut savoir

La résiliation d’un bail meublé diffère selon que vous êtes locataire ou propriétaire (durée, formalisme, etc.). Retrouvez dans cet articles tout ce qu'il y a à savoir sur la résiliation d'un bail meublé.

Locataire ou propriétaire, vous louez un logement meublé. Comment se déroule la fin du bail meublé ? A quel moment donne son congé et dans quelles formes ? Quels délais respecter par le locataire et par le propriétaire ? Bref, tout ce que vous voulez savoir sur la résiliation d’un bail meublé. 

Comment résilier un bail meublé ?

Le bail meublé d’une résidence principale est conclu pour une durée d’un an, renouvelable par tacite reconduction.

Attention, certains baux (bail étudiant de 9 mois, bail mobilité de 1 à 10 mois) obéissent à des règles spécifiques

Comment donner congé d’une location meublée ? 

La résiliation d’un bail meublé doit se faire par écrit pour des raisons de preuve. Il faut l’adresser à l’autre partie par : 

  • lettre recommandée avec accusé de réception ; 
  • remise en mains propres contre récépissé ou signature ; 
  • envoi par commissaire de justice. 

Si plusieurs locataires sont concernés, chacun doit signer le congé pour mettre fin au bail meublé. De la même manière, le propriétaire doit envoyer une lettre de résiliation à chaque locataire. 

Attention, c’est la date de réception qui compte ! Propriétaires comme locataires doivent anticiper le délai de réception d’un courrier recommandé…

Quelles informations mentionner dans la lettre de résiliation ?

Le locataire n’a pas besoin de justifier la fin du bail et sa volonté de quitter le logement. Il peut simplement indiquer : 

  • le fait de donner congé du bail signé à telle date avec une prise d’effet à telle date ; 
  • faire référence à l’article 25-8 de la loi du 6 juillet 1989 ; 
  • indiquer que le bail prend fin un mois à compter du jour de la réception du présent congé ; 
  • proposer une date de remise des clés et de réalisation de l’état des lieux de sortie. 

Le propriétaire, de son côté, doit en outre indiquer la raison pour laquelle il met fin au bail (voir ci-dessous) et fournir les justificatifs éventuels. 

La résiliation du bail meublé par le propriétaire 

Le bailleur peut, en respectant un préavis de trois mois, mettre fin au bail meublé à son terme uniquement. Pour ce faire, il doit justifier : 

  • sa volonté de vendre le logement (le locataire n’a pas de droit de préférence en location meublée !) ; 
  • sa volonté de reprendre le logement pour y habiter ou y loger un membre de sa famille proche (conjoint, partenaire de Pacs et concubin notoire, leurs ascendants et descendants) au titre de sa résidence principale (mentionner les coordonnées du bénéficiaire et le lien de parenté) ; 
  • un manquement du locataire à ses obligations issues du bail meublé, comme le non-paiement répété du loyer (justifier les manquements constatés ou locataire bruyant selon le voisinage)


Le locataire est tenu de payer le loyer jusqu’à son départ effectif au cours des 3 mois de préavis. 

Attention au locataire âgé à faibles ressources ! 

La loi protège le locataire de plus de 65 ans disposant de faibles ressources (plafond de ressources pour l’attribution des logements locatifs conventionnés HLM). Le bailleur conserve le droit d’adresser une résiliation d’un bail meublé s’il est lui-même âgé de plus de 65 ans et limité dans ses ressources. Retenez les ressources N-2 (ressources 2022 pour un congé en 2024). En 2023, les ressources étaient de 25 165 euros en Ile de France contre 21 678 euros dans le reste de la France pour une personne seule. 

Quel recours contre un congé injustifié ? 

Le locataire ou le propriétaire peut saisir gratuitement la commission de conciliation (CDC). Si aucun accord n’est possible, le tribunal judiciaire est compétent pour examiner la validité du congé. Un congé frauduleux donne lieu à une amende proportionnelle à la gravité des faits, d’un montant maximum de 6 000 €. 

La résiliation du bail meublé par le locataire 

Le contrat de location d’un meublé offre une plus grande liberté au locataire. Ainsi, il peut donner congé au bailleur avec un préavis d’un mois

Comment mettre fin au bail meublé avant le terme ?

Le locataire n’a pas l’obligation d’attendre la fin du bail meublé. Il peut donc adresser son congé au propriétaire à tout moment pendant le bail. Aucune justification du départ n’est requise. 

Quelles conséquences sur le loyer ? 

En tant que locataire, vous devez payer le loyer et les charges jusqu’au dernier jour du bail. Par exception, si le propriétaire trouve un nouveau locataire pendant votre préavis, vous pouvez vous arranger pour stopper le bail plus tôt. 

Le dépôt de garantie ne peut servir à combler le dernier mois de loyer ! Versé lors de l’entrée dans les lieux, le dépôt est restitué après la réalisation de l’état des lieux de sortie. 

Parcourez les sujets en lien avec cet article :

Vous souhaitez nous contacter ?

Questions fréquemment posées

Combien de temps suis-je engagé en choisissant Homepilot ?

Chez Homepilot by iad, nous comprenons l’importance de la flexibilité dans la gestion de vos projets immobiliers. C’est pourquoi notre mandat de gestion est entièrement sans engagement ! Vous avez la liberté de demander la fin du mandat à tout moment. Il suffit simplement de nous donner un préavis d’un mois pour que nous puissions finaliser et vous rendre votre dossier complet. Notre objectif est de vous offrir une tranquillité d’esprit tout en vous laissant le contrôle total sur vos investissements.

Je suis déjà engagé avec une agence immobilière. Comment faire pour changer de partenaire ?

Vous avez seulement besoin de résilier. Nous nous occupons du reste !

Si une autre société s’occupe de la gestion de votre bien et que vous souhaitez confier le mandat à Homepilot, vous avez seulement besoin de résilier votre mandat existant (en mentionnant que Homepilot est votre nouveau gestionnaire) et d’envoyer un courrier au syndic l’avertissant de notre intervention dans la gestion locative de votre bien. Nous contactons le gestionnaire sortant et nous nous occupons de toute la passation avec lui.

Je ne suis pas sur place, pouvons-nous tout faire à distance ?

Tout à fait ! Chez Homepilot, la flexibilité est notre priorité. Grâce à la signature électronique, vous pouvez signer votre mandat facilement, peu importe où vous êtes dans le monde et à tout moment. Nos gestionnaires, soutenus par notre précieux réseau d’artisans, gèrent tout à distance pour vous. Pour les visites, elles sont réalisées en présentiel partout en France par un expert local attitré afin de garantir que les locataires puissent se projeter concrètement dans leur futur chez-soi.

En quoi Homepilot est différent d’une agence immobilière traditionnelle ?

Chez Homepilot, nous vous offrons une mise en location optimale grâce à des experts locaux dédiés à vos projets immobiliers en France métropolitaine. Notre gestion locative, sécurisante et à l’écoute des bailleurs et de leurs locataires, garantit une expérience sereine et efficace. De plus, notre intégration au sein d’iad vous permet de centraliser tous vos projets immobiliers dans une structure reconnue pour son expertise et son accompagnement. Nous combinons cela avec des services en ligne sur mesure et des outils digitaux pour une gestion 100% réactive, sans frais cachés et sans engagement.